Au Fil de l’Eau – Le Verdon – Jour 10

Au Fil de l’Eau – Le Verdon – Jour 10

voir les photos

Une belle journée….longue et dure !!! (la journée hein !! )

Départ 9h du Mas de la Chérine. Après avoir pris un petit déjeuner avec Calou et Franck il me faut partir. La journée risque d’être longue. Il faut que j’aille jusqu’à Gréoux les bains.

Allez c’est parti. Je prends un petit sentier qui doit me faire arrivé quasiment à la sortie du village de Quinson… Mais quel sentier 😱😱😱
Je ne sais pas par quel miracle je ne l’ai pas pris hier pour monter jusqu’au Mas, une bonne lecture de carte, un coup de bol, j’en sais rien, mais alors !!!! Que de la descente, mais si j’avais du monter ça la veille, j’y serais encore je crois… Mon dieu !!!
Mais je surplombe le lac de Quinson dont je n’avais que pu voir par le bas, et c’est pas désagréable !!

10h20 je suis en bas, au pont départ des basses gorges… je commence à les connaître par cœur !! 3 fois en 3 jours… Mais cette fois ci au moins, il fait soleil 😁😁
10h20 et l’odeur du savon d’hier est déjà un vague souvenir. Franchement, la transpiration est vraiment quelque chose qu’il faut apprendre à gérer !! Bon sang de bon sang !!

Le parking est bondé. Je sens que ça va être affluence comme un jour de marché à Aups en pleine saison !! Ça n’y manque pas…
Bonjour… bonjour… bonjour… pardon…
Mais bon, faut faire avec.

J’arrive à la passerelle qui permet de monter à la chapelle Ste Maxime où j’étais là veille. Un couple se questionne… montera, montera pas..
Il me demande… Vous savez si ça monte beaucoup par la ?? Hooo tout est relatif vous savez… mais oui, ça monte !! Si je peux vous conseiller, faites plutôt le tour par le bas et vous descendrez par la..
J’en suis resté la… peut être qu’eux aussi 😁😁😁

Je suis mon chemin jusqu’à la cabane du gardien… et bien oui, elle est toujours là, et le passage dans le tunnel plein d’eau aussi…
Mais cette fois on ne m’y prendra pas !!! J’ai tout prévu 😉😉
Le plastique dans les chaussures c’est bien, mais on m’a toujours dit de ne pas abuser des bonnes choses… donc cette fois, je passerai mais en restant sec !!!

Je pose mon sac, sors ma serviette (prévoyant le bonhomme hein 😁😁) et me voilà pieds nus… va falloir y aller maintenant..
Je charge mon sac, et mes les chaussures autour du coup !!!!
Ho punaise !!! D’un peu je tombe à la renverse !!!
Je repose les chaussures et les prends une dans chaque main… bien loin les mains de mon nez !!! Pourquoi ai je les bras ci court !!! 😱😱

La traversée de fait sans encombres et me voilà reparti…

Petite halte devant le chemin des chèvres pris pour monter à la chapelle la dernière fois, mais cette fois, je continu par le bas… pas moyen !!

Et la commence une longue, mais longue, mais longue traversée… de rien…
Des chênes, des chênes, et encore des chênes… Bref rien a voir…

12h45 le coq chante. C’est l’heure de la pause. Je m’installe et je mange.

14h15, je repars. Belle pause mais l’après midi va être longue je sens…

Et la rebelote, encore une traversée du néant.. rien a voir… Je marche pendant plus d’une heure sur une piste large, ennuyant à mort.
Je marche, je marche, je marche… (C’est long hein… ben pour moi aussi !! )
J’ai tellement la tête dans le guidon que je me crois sur la moto dans la grande vadrouille et manque de finir dans un arbre à la sortie d’un virage !!! 😁😁😁

Et je marche…je marche…je marche…
A la fin je pense au personnage dans Astérix qui gueule dans l’arène « j’ai soif !!! Qu’on m’amène une cervoise !!!  » 😂😂😂
J’en peux plus…
Je tire sur mon tuyau (à eau 😁😁) et la 😱😱😱  plus d’eau  😱😱😱  je suis parti chargé à bloc ce matin avec mes 3.5L d’eau et j’ai déjà plus rien ??? Je suis mal barré !!!
Je regarde sur la carte, le lac n’est pas loin, ne traînons pas…

Encore quelques virages… j’y suis !!! Mon précieux !!!! De l’eau !!! 😍😍😍

Je prépare tout, bouteille, Camel, bouteille souple et filtre et hop en avant… va falloir remplir tout ça maintenant…
Seul problème… la bouteille souple est en plastique rigide et à force de la rouler pour la faire rentrer dans le sac, elle est passée de l’état de bouteille à l’état de passoire 😭😭😭

J’essaie tant bien que mal de boucher les trous, vise avec la sortie du filtre la bouteille, transvase ça dans le Camel…  Brel il me faudra presque 20 minutes pour tout remplir !!! Quelle galère !!!
Mais ça y est, c’est fait je peut repartir…
Punaise le sac pèse une tonne… j’ai remis que 3.5L d’eau, on dirait que j’ai mis un parpaing !!!

Le tour du lac d’Esparron fut long lui aussi. J’ai pas forcément apprécié. J’ai l’habitude du lac de sainte Croix et il est vrai que le paysage n’a rien a voir…  plus vertical, plus minéral. C’est pas pareil.

J’en fait le tour et arrive à un parking. Il n’y a qu’une issue… la route. Mais elle monte 😱😱😱 et sacrement même !!!
Punaise, j’en ai plein les pattes et il va falloir monter tout ça ??? Piouuu Bon en avant…

Et ça monte et ça monte et ça monte !!! Incroyable !!! Ça fait que monter !!!
Au loin je vois une dame avec un tout petit sac. Je me lance le défi… faut la rattrapper…
J’avance, j’avance, je la rattrape, la colle (en tout bien tout honneur 😁😁) et la dépasse !!
Je suis trop content de moi 😁😁

Je continue de monter… ha je vous l’avais dit que ça montait !!!
Et voilà une voiture qui se met à ma hauteur…
Le Monsieur me demande « ça va, vous allez où comme ça?  »
Je lui répond « ça va, la où le vent m’emportera  »
Pas sûr qu’il est capté mon délire 😁😁
Il me demande s’il peut m’aider, je le remercie et il file… et me laisse bien entendu un bon nuage de gaz d’échappement dans la figure…

J’arrive enfin au sommet de ma côte. Il faut que je bifurque. Et la, le chemin descend 😱😱😱
Incroyable !!! Pourquoi avoir fait monter la route si on fait ensuite descendre le chemin ?? Il n’aurait pas été plus simple de faire tout à la même hauteur ??? Ha je te jure !!!

Et ça descend, ça descend ça descend…
Je vous passe quelques galères… Je me retrouve comme dans Marcel Pagnol quand Marcel va récupérer les perdrix bartavelle de son père !!! Il y a une draille mais je crois que même les chasseurs n’y passent plus !!! Quelle misère !! Mais c’est comme tout, en poussant fort ça fini par passer… (poussez madame poussez mdr)

Je me retrouve dans le lit d’un ruisseau asséché, heureusement… A je vous jure, pour ce tracé je me filerai des baffes !!! (Bon je suis le seul habilité à le faire par contre) et je râle, je râle tout ce que je sais !!

Finalement j’arrive enfin à retrouver mon Verdon, mais je suis naze. J’en peux plus.
Mon genou me fait un mal de chien depuis des heures, en tournant la tête je me suis pincé un nerf dans le dos, j’ai une barre entre les 2 omoplates, bref je suis au bout du rouleau.

Mais malheureusement je ne suis pas encore arrivé au point que je me suis fixé pour dormir !!
Mais les 10kms pour revenir du Mas, et les 26kms de prévu dans la journée auront eu raison de moi. Faut que je me pose.

Il est 19h35, le soleil tombe. Tampi, je n’atteindrais pas mon objectif aujourd’hui. C’est dommage car tout ce que j’aurai fait aujourd’hui n’aurait pas été à faire demain (la palisse, 2 secondes avant de mourir il était toujours en vie…😱😱) mais là je suis cuit à point. Faut que je me pose…

Me voilà donc à Gréoux les bains, posé sous un arbre, où je vais peut être même bien dormir à la belle étoile 😁😁😁
Non je déconne !!!
Ce soir je monte la tente !!!

La nuit est tombé, je fini même le montage de mon hôtel à la frontale.
Je prépare mon repas, ce soir je ne ferais pas long feu !!
J’entends du bruit. Ça s’approche. Mince l’odeur ne fait plus son effet visiblement… Je tape des mains, prépare mes bâtons, mais finalement, ça détalle dans les herbes hautes…

21h. Il est temps de se mettre au chaud, dans mon duvet…

Mais ce n’est pas parce que l’on décide qu’il est l’heure que le cerveau suit…
Et la, commence une longue session de tout…
Des questions, des réponses, des souvenirs sur ces jours passés, des messages, des rencontres, des douleurs, des appréhensions, des plaisirs, bref tout y passe et l’émotion monte… La larme coule… Il est vraiment temps de dormir…

Mais au moment de monter la tente, je sais pas, j’ai du avoir un moment d’absence, une mauvaise lecture du terrain… et il se trouve que même allongé, le niveau des pieds est vraiment bien en dessous du niveau de la tête 😁😁

Du coup je passe mon temps à essayer de tout remettre de niveau… je tire sur le duvet, descend l’oreiller, finalement ça ne fonctionne pas, alors je fais tout descendre, bref, je joue au chat et à la souris avec mes affaires…lol

Finalement, la nuit se passe sans encombres.

J’y suis presque. Encore une petite ligne droite et j’y suis.
J’espère pouvoir m’approcher demain le plus possible de la Durance, même si visiblement ça risque d’être compliqué… on verra bien.

En tout cas, dernière nuit, et sans pluie !!!
Ya rien la ??? 😂😂😂

Je vous souhaite une bonne soirée et je vous dit à demain !!!

18 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *