Au Fil de l’Eau – Le Verdon – Jour 7

Au Fil de l’Eau – Le Verdon – Jour 7

voir les photos

Nuit paisible et journée magnifique !!

Hier, comme je l’ai dis, j’ai pris un transfert au départ de La Palud en fin d’après midi, et me voilà téléporté presque en face, sur la rive gauche… col d’Illoire.

Grand standing !!! Table, banc, vu sur les gorges, la nuit va être au calme. Pas de pluie annoncée, enfin !!!! Il était temps…

Marion a pensé à moi, je me retrouve sans m’y attendre devant une Leffe 😱😱😱  serait-ce un mirage ??? Pas du tout !! Une Leffe !!!
Quel bonheur !!!

Bref vous l’aurez compris, cette nuit sous la tente a été aux petits oignons 😁😁

J’aurai pensé que Marion en profite pour se joindre à moi dans la chambre (pour dormir bien sûr, je vous entends déjà…) mais visiblement, il y avait un problème…un sacré problème d’ailleurs, insolvable sur le moment… L’ODEUR !!! Il paraît que je suis en mesure de faire fuir tout gibier à des kilomètres à la ronde 😂😂😂

Donc me voilà confortablement installé sous ma tente et Marion…sur la banquette arrière de la voiture…😂😂😂

Ce matin, réveil 7h (départ 9h30 😱) avec une vue merveilleuse sur les gorges, juste avant le levé du soleil !!
Seul regret, qu’il n’y ai pas eu de brume comme les autres matins, le spectacle aurait été à son comble… mais c’est ainsi.. on prend ce que la nature nous donne !!!

Allez c’est pas tout mais faut y aller… Bauduen n’est pas à côté…

Haaa mais je ne vous ai pas dit aussi !!
Aujourd’hui je voyage léger !!!

Marion étant venu me chercher hier soir et ayant passée la nuit avec moi (enfin si on peut dire 😁😁) m’a accompagné aujourd’hui pour mon parcours. Du coup il fallait bien que quelqu’un l’a remonte récupérer la voiture… du coup, adaptation… je laisse mon sac de 20kgs dans la voiture et ne prend que ce dont j’ai besoin pour la journée. Je récupèrerai mon sac ce soir… j’ai aussi bon espoir que mon genoux se repose un peu avec moins de poids à porter… Peine perdue…

Nous voilà donc parti ce matin avec un temps magnifique qui présage de bonnes conditions pour les +/-22kms du jour.
Ça sera le cas. Le soleil nous accompagne et nous réchauffe lors de mes arrêts photos et lessive. Et oui, à moment donné, il faut bien.
Même moi, je n’en peux plus de mon odeur…c’est pour dire !!!
Vive le mérinos !!! Et encore, je suis pas sûr 😀😀

La descente de col d’Illoire se fait sans soucis. Nous arrivons sur la route de Moustiers.
Aujourd’hui, une bonne partie de la marche est sensé se faire au bord de la route. Pas possible de faire autrement si je veux rester au plus près de l’eau.
Nous allons jusqu’au village des Salles où nous prenons le long des plages. C’est quand même plus agréable.

Vu que nous sommes parti un peu tard, la pause repas du midi est sur une des plage des Salles sur Verdon… c’est dimanche, on prend notre temps…départ à nouveau 14h 😱😱
Ha le temps, on l’a prit !!! 😀😀
Mais bon, il nous reste quoi, 10kms pour arriver au point du bivouac, ça devrait aller.

On longe le lac de Sainte Croix autant qu’on peut, même si on sort de temps en temps de la trace, mais c’est super agréable !!!
Le nouveau GRP qui permet de faire le tour du lac est bien balisé (lui)

Sorti des Salles sur Verdon, on emprunte le GR99B qui nous mène par un magnifique petit sentier jusqu’au village de Bauduen, point de chute pour aujourd’hui.
J’ai bon espoir de m’endormir avec un magnifique coucher de soleil…

Je connais ce sentier par cœur, je l’emprunte quasiment à chacun des stages que j’anime. Je sais qu’il va y avoir quelques passages compliqué pour moi.
Mon genou recommence à faire des siennes… Mais il parait que la douleur c’est dans la tête !! (elle se tait la douleur, elle se tait)
Mais Marion n’ayant jamais fait cette rando, on prend notre temps et on profite du paysage, des vues magnifiques sur le lac de Sainte Croix, le village de Ste Croix et le pont et barrage en fond.

Ma mère étant dans le coin, je lui avais envoyé un message pour qu’elle puisse venir à ma rencontre, si elle voulait prendre des nouvelles du petit. Rendez-vous prit pour 17h sur la piste de Bauduen.
Mon ami Julien et sa femme se joindront également. Julien aurait du faire la journée avec nous.

Le chemin faisant, nous arrivons pile poil à l’heure prévue. 17h nous arrivons sur la piste. Ma mère vient d’arriver et Julien se gare. Le timing parfait !!

Nous nous posons tous sur les table en pierre. Ma mère n’est pas venue les mains vide. Elle m’a mené du Flector pour mon genou.
Julien lui me connaissant parfaitement est venu… avec des bières mdr
Le temps de se boire une bière, Marion part avec ma mère chercher la voiture au Col d’Illoire et Julien et Melissa doivent déjà partir, rdv immanquable…

Je me retrouve seul, face au lac de Ste Croix que je connait bien maintenant et j’apprécie ce moment. Je repense au chemin que j’ai déjà parcouru jusque la. Rien d’extraordinaire, mais je suis content. En plus, j’ai l’impression d’être arrivé à la maison. Je suis à peine à 20 minutes de chez moi…
Julien m’envoie un message. Il y a un peu plus loin des restanques où je serais à plat et à l’abri du vent. Ca pourrait être pas mal pour la nuit.
Je range tout et je file.

Marion me rejoint. Elle va manger avec moi avant de rentrer et me laisser repartir. Il me reste encore 4 jours et demi et nous ne nous verrons plus d’ici la.
Dans la voiture il y a le ravitaillement en nourriture pour la fin de ma rando.
Nous prenons un dernier apéro et passons à table.
Marion en profite pour jeter un coup d’oeil à la météo des jours à venir. Punaise !!! Mardi il pleut toute la journée !!!
Il faut que je trouve une solution. Si je peux m’éviter de marcher toute la journée sous la pluie, ça m’arrange !!

Je jette un coup d’œil à mon téléphone.
Demain, +/- 25kms de prévus et mardi +/- 10kms. Les dénivelés sont jouables. Si je me débrouille bien demain je peux doubler les étapes.
Malgré les jours passés, je me sens bien. Je ne suis pas fatigué en soit, seul mon genoux me tire soucis. Mais bon, avec le Flector, ça devrait le faire.

C’est décidé, demain, je double.

Marion me laisse. Je prépare mon sac pour demain et je me couche avec un magnifique couché de soleil.
J’entends que je ne suis pas seul dans le coin, les feuilles craques, les branches bougent.
Mais une fois de plus, je compte bien sur mon pouvoir olfactif de répulsion pour faire tenir à bonne distance toutes bébêtes qui voudraient s’approcher de moi 😂😂😂

La nuit de passe sans encombres, bercé au son de l’eau…

32 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *