Chemin Urbain V – Jour 02

Chemin Urbain V – Jour 02

 

Jour 02
De St Nicolas à Mende
+/-31kms  D+ 1198m  D- 1276m

 

 » Journée difficile mais 1ere rencontre « 

 
 
Nuit 01 : Reposante
 
     Après avoir pris mon repas, une magnifique purée aux lardons, et envoyé tous mes messages, vers 20h45, je décide de tirer le rideau.
Il est temps pour moi de faire dodo.
 
     Bien installé dans un pré, à « l’abri » du vent, je dois avouer que je n’ai pas passé une mauvaise nuit !!
Mis à part un chien, qui je ne sais pas pourquoi décidait de temps en temps de donner de la voix, j’étais au calme plat 😁😁
 
     6h30, le coq chante !! Il était resté programmé de la veille…
Je regarde par la fenêtre, il fait nuit.
J’avoue ne pas avoir la motivation de me préparer à la frontale…
Je coupe le coq et me tourne pour 30 minutes.
 
     7h30 – oui je sais chez moi les minutes sont longues 😁😁 – j’ouvre les yeux.
Là il faut y aller…
Le temps de ranger le studio, préparer le petit déj et boire un café dégueulasse – il va falloir que je m’y habitue, j’ai oublié de prendre le sucre 😔😔 – et me faire un brin de toilette, me voilà prêt !!
 
 
     9h00, le sac est sur le dos.
Avec les 2L d’eau en moins et mes 2 sachets de repas en moins, il me paraît bien moins lourd 😁😁
Je dois être à 20/21kgs
 
Allez, il est temps, je reprends mon chemin !!
 
     Je repars tranquillement, le temps que la chaudière se mette en route –  je ne pensais pas que le parcours aller être tant difficile pour moi mais ça je ne le savais pas encore !!
Je n’ai pas enregistré le tracé pour économiser de la batterie, mais je crois bien qu’aujourd’hui, j’ai du faire en 1 étape, 1/3 du dénivelé de la rando 😱😱😱
Je n’ai fais que monter et descendre, monter et descendre !!! Incroyable !!!
 
      Avec ce sac sur le dos qui a tendance à toujours me tirer vers l’arrière, il faut que je lutte sans cesse !!
On dit souvent que c’est dans la tête. Mais je peux vous dire que non.
Aujourd’hui, ça a été dans la nuque, les épaules, le dos, les cuisses, les pieds, bref partout je crois sauf… Dans la tête ☹️☹️
Mais bon, il faut bien avancer !!
 
     Après quelques virages et avoir dit bonjour à quelques vaches, je récupère comme prévu le sentier perdu hier.
Finalement je n’étais vraiment pas loin de la trace initiale. Juste un brin en dessous.
 
     Je passe sur l’autoroute, frontière psychologique entre d’ où je viens et où je vais, et suis à peine 1,8 kilomètres du Monastier !!!
Mais je suis presque à la maison !!!
Quand je vous le disais hier que je n’avais qu’à tendre le bras pour toucher mon village.
Arrivé dans le centre, je n’en suis qu’à 16 kilomètres…
Un panneau me rappelle également d’où je viens, mais il semblerait que par la route ça soit beaucoup plus rapide que par mon chemin 😂😂
 
     Je traverse donc Le Monastier pour reprendre une jolie montée qui me fait surplomber tout le village – photo d’en tête de l’article.
 
     Je me retrouve sur le plateau où je croise quelques brebis cette fois. Ca change des vaches – meuuuuhhhh – et  j’arrive à  » Les Bories « .
Je crois que j’ai trouvé où jeter ma caravane !! Ouvrir ses volets chaque matin avec une vue pareille, je signe de suite !! 😍😍😍
 
 
Un Mr fait son jardin et vient à mon encontre. On blague un peu, puis il me demande si le sentier est bien balisé, il fait parti des baliseurs sur ce tronçon.
Rien à dire, le balisage est top, on ne peut pas se tromper !! Enfin si, on peut…et je l’ai fait… mais c’est entièrement de ma faute !!
 
     Je reprends mon chemin et tombe sur 3 randonneurs.
> Vous faites l’Urbain V vous non ??
> Oui en effet 😁😁
> On se l’ai dit, ça se voyait
Je ne savais pas que j’avais le style du randonneur de l’Urbain V 😂😂😂
On blague un peu, ils m’encouragent et je repars…
 
     Je suis à un peu moins de 5 kilomètres de Grèzes. Normalement dans +/-1 heure j’y suis. Sur ce genre de randonnée, j’aime bien me donner des objectifs, que je n’atteins pas forcément, mais ça me permet de juger de mon rythme.
 
     Après être passé à Pradassoux où j’ai pu me ravitailler en eau près du château, monte descend, j’arrive à un sentier qui doit me mener à Grèzes justement.
Non de non que ça monte 😱😱😱
Le dénivelé est la, même le pré à côté est complètement en pente 😱😱
Après chaque virage je crois que je vais en sortir, et non, ça monte encore !!!
 
 
     Finalement, après une côte interminable dans laquelle j’aurai laissé pas mal de calories, 12h30, j’y suis. Je suis naze !!
 
     C’est pas l’heure de la pause mais c’est pas grave, je la prend quand même !!
 
     Je me pose sous un porche avec une fontaine, quand un Mr passe, me voit et me demande si ça va, si j’ai pas trop froid, si j’ai faim – ai-je vraiment une ci mauvaise mine??
Je réponds que non, et que je vais faire ma pause justement.
Il me propose de la faire au chaud, chez lui, devant un café !!
C’est une proposition que je ne pouvais pas refuser 😁😁😁
 
     Me voici donc chez Anne et Marc, les propriétaires de la maison de la fontaine !!
Ça sent bon 😍😍😍
Maquereaux aux légumes et riz. Un supplice.
Mais je refuse l’invitation et mange une barre énergétique en buvant mon café 😍😍
On en profite pour faire un point météo, et c’est pas terrible !!! Des épisodes cévenols sont prévus pour demain et jeudi, mais visiblement ça pourrait durer vendredi aussi 😭😭😭
Ben tient… La flotte arrive évidemment 😔😔😔
 
     Après avoir passer presque 1h à discuter, c’était super sympa, je reprends mon chemin.
Il fait un vent !!! Ça bruine !!!
Je ne sais pas jusqu’où je vais aller, mais j’y vais !!
Cenaret est annoncé à 3,5 kilomètres. Dans +/-30 minutes je peux y être et je suis toujours sur le bon GR. Je le savais mais c’est rassurant de le lire malgré tout.
 
     Un peu avant d’arriver au village, un cours d’eau. J’en profite pour faire le plein de ma gourde. Dès que je peux, je bois et refais le plein en eau. Ca fait du poids à porter parfois inutilement, mais c’est pareil, c’est psychologique, ça me rassure…
 
Monte descend, monte descend !!
 
1h après mon départ environ, le café fait effet..
Il faut un endroit trouver,
Un trou creuser,
Le paquet poser,
Reboucher,
Se nettoyer..
Emballée, c’est pesé 😁😁
 
     Après pas mal de kilomètres, je vois que le balisage m’amène sur un sentier différent que ma trace. Heureusement que le baliseur de ce matin – et je l’avais lu aussi sur le site du chemin – m’avait prévenue de bien suivre les balisages et pas la carte !!! Des modifs ont été faites sur le terrain mais pas chez IGN !!
Ça monte et ça descend toujours cependant !! ☹️☹️
Je tombe sur un panneau : Mende à  7,5 kilomètres !!!
Mais c’est top ça !! J’ai finalement bien marché !! Je commence d’ailleurs à sentir la fatigue arriver doucement doucement.
Je prends une barre énergétique histoire de me filer un nouveau coup de fouet et hop c’est reparti.
 
     Finalement, au détour d’un virage, j’aperçois la ville de Mende !!
Cool !!!
Mais le chemin me fait carrément tourner le dos à la ville 😱😱 je crois que j’ai loupé une draille, mais non. En fait la modif du tracé fait faire un super détour !!
 
     Finalement j’arrive à Mende par le stade.
Il est tard. Je vais devoir me poser là pour la nuit !!
J’ai horreur de dormir en ville, mais la, pas le choix ☹️☹️
Je me trouve un petit coin et commence à monter ma chambre.
Un joggeur passe et me demande si je vais dormir la.. – je me dis que ça y est, c’est le début des emmerdes. Mais finalement non.
Je lui réponds que je vais essayer…
Il me dit lui aussi de faire très attention, car de la pluie est annoncée pour la nuit et les jours à venir !!!
Pas très rassurant tout ça !!
 
     Le temps de monter le camp – j’aurai mis quasiment autant de temps qu’hier, va falloir m’y habituer je crois -, les lumières municipales s’allument… Pas sûr d’avoir choisi le bon endroit !!
Trop tard pour bouger, je vais devoir 🤞🤞🤞 pour que tout se passe du mieux possible.
On verra déjà comment se passe la nuit et si la gendarmerie ne vient pas me faire bouger 😱😱
 
 
     Après une sacrée journée je me pose enfin.
Fidèle à mes habitudes, je commence par faire un brin de toilette et me changer avec mes fringues pour la nuit. 
Malgré un espace conséquent sous la tente, il m’est toujours aussi compliqué de tout faire la dessous… La souplesse probablement 😂😂
Une fois fait, je m’installe pour partager ma journée sur le groupe facebook, mais ce soir, je ne met pas de suite l’eau sur le feu.
Non, ce soir je crois que j’ai bien mérité ma petite surprise 😁😁 !!
 
     Et ouiii… Je ne peux m’empêcher quand je viens à la Canourgue de passer à la charcuterie Labaume, en face de l’Office de tourisme, ainsi que juste à côté à la boulangerie L’atelier Canourguais !!!
Et prévoyant, j’avais mis quelques morceaux de saucisses sèches et de pain au miel dans le fond de mon sac 😍😍😍
Comment dire…. C’est trop bon 😍😍😍
 
Il manquait juste une petite bière et j’étais au paradis du randonneur !!
 
     Mais allez, arrêtons de rêver et retour à la réalité, il faut faire chauffer l’eau pour le lyo. Ce soir c’est… en fait je ne sais pas 🤔🤔😁😁
 
     Une fois avalé, il est l’heure de dormir. Je ne sais pas ce qui m’attend demain alors soyons prévoyant et prenons des forces.
Espérons que la pluie me laisse un peu de répit 🤞🤞🤞 
 
Bonne soirée tout le monde 😉😉
 
🤙🤙🤙🤙
 
Au compteur : +/-66kms – D+1791m – D- 2259m
0 Partages

One thought on “Chemin Urbain V – Jour 02

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *