Chemin Urbain V – Jour 07

Chemin Urbain V – Jour 07

Voir les photos

Jour 07
De « presque » Saliéges à La Lauze
31kms D+1346m D-1150m

 » Brume et solitude « 

Nuit 06 : Désagréable !!
 
     Hier, après plus de 40kms, tout ce que j’ai vu, c’était cette baignoire qui s’offrait à moi !!
Malheureusement, le temps de tout faire, je me suis fais prendre par la nuit, et j’ai du monter le camp sur place !!
Grave erreur !! ☹️☹️
 
     J’ai passé la nuit à me réveiller à cause de l’humidité. Ben oui tient… à côté d’une rivière, ma foi, fallait pas s’attendre à autre chose..
Humide et froid.. voilà le résumé de cette nuit !!
 
     Je n’avais jusque là encore pas eu froid, mais la, je me suis caillé..
Heureusement bien emmitouflé dans mon duvet, j’ai pu réussir à tenir !!
Après m’être réveillé quasiment toutes les 2 heures – tu parles d’un sommeil réparateur – je fini par jeter un dernier coup d’œil à ma montre… 8h00
Ho non de non !!! Mais je suis à la bourre !!
Et puis non 😁😁
J’ai pas reculé l’heure hier soir 😁😁😁
Du coup il n’est que 7h00, c’est déjà mieux !!
Mais il va falloir sortir de ce truc qui me sert de tente !!!
Je me gèle, tout est humide…
Que du bonheur !!
 
     Je prépare tout, saute de la tente – en essuyant au passage une bonne partie de l’avant avec mes cheveux…
Je me fou en caleçon – ho punaise 😱 – puis dans mes fringues qui sont comme tout le reste… HUMIDES ☹️☹️☹️
Je déteste ça…
 
     Finalement, je plie tout comme je peux, range tout dans le sac et hop, je prends le chemin, de toute façon, j’ai même pas la foi de prendre le petit déj !!
Je me prends une barre et espère pouvoir trouver du réseau un peu plus loin…
 
8h15 – je crois – top départ…
 
     Finalement, en montant un peu – et oui, vous avez déjà vu une journée où je commence par une descente ?? ☹️☹️ – j’arrive à des maisons. Fermées, mais j’aurai au moins pu me mettre à l’abri de l’humidité !!
     Comme il y a des maisons, je me dis que peut être il doit y avoir du réseau 😁😁
Hop, j’enclenche… et ouiiii, bingo… il y a de l’Edge !!!😱😱😱
De l’Edge ☹️☹️☹️
Bon on va pas rechigner… du coup j’envoie mes posts avec du retard et ma femme en profite pour m’appeler, s’assurer que tout va bien !!
 
9h, je coupe tout et en avant…
 
     Je pars dans la brume, mais bon hier ça s’est dégagé à 11h30, je me dis qu’aujourd’hui ça va être la même…
Je fais quelques kilomètres, puis j’entends une voix qui crie. Qui siffle.
Comme je suis passé devant un panneau « chasse en cours » je me dis que je dois être en plein milieu de la zone de guerre !!
Je fais du bruit, siffle moi aussi, bref, dans cet espace ci calme, je me fais remarquer !!
 
      Finalement en avançant un peu, je remarque une silhouette orange, en haut de rochers. C’est lui qui braille !!
En fait, il ne me dit rien..
Il appelle ses chiens qui eux sont en bas sur le chemin avec moi, qui tirent une langue de 30cm et qui n’ont aucune intention de remonter !!
Je l’aurais quand-même entendu brailler pendant plus d’une heure… ça résonne dans la vallée !!
 
     J’arrive dans un petit hameau…
Un panneau affiche Grizac. Ici naquit le Pape Urbain V
Moi qui croyait qu’il était né à Nasbinals, si j’avais su je serais parti d’ici !! Non en fait, j’aurai manqué l’Aubrac et j’avoue que je m’y suis régalé la haut !!
Grizac… Le désert !!
Rien, woualou, que dalle.
Il y a un robinet. Je fais le plein de ma gourde et je repars..
Et la.. Et la…
La journée va me paraître IN.TER.MI.NABLE 😱😱😱
 
     Première difficulté. J’arrive à un passage à gué. Rien pour passer. Pas de pierre, pas de tronc qui ne soit pas humide – avec mes chaussures autant dire que ce n’est pas la peine de tenter – rien.
Et j’avoue que je n’ai pas envie de finir mouillé.
Pas le choix…
Je retire mes chaussures et les chaussettes, je me gèle les pieds mais je suis passé !!
 
     J’ai beau avancer, à chaque intersection je tombe sur un panneau : Florac 20kms.
Ça fait 2 jours que je l’ai passé 😱😱 Un vrai supplice chinois.
J’ai beau monter et descendre, je n’avance pas.
Le tracé serpente mais au final je tourne en rond !! J’avoue que pour le coup je me suis demandé à plusieurs reprises à quoi servent tous ces zig et ces Zag !!
J’ai beau avancer, j’ai toujours la tête dans cette brume !! Je n’y vois rien, et je n’arrive pas à me lever l’humidité de la nuit.
J’avoue, ça m’agace un peu !!
 
     Puis au détour d’un chemin, il me semble encore reconnaître notre passage avec mon ami Ju en 2016 !!!
Mais ouiii c’est bien la !!!
Nous nous étions même lavé !!! J’ai les photos mais je vous en fais grâce 😂😂
Puis ça me fait tilt !!!
Je me souviens que pour en arriver là, nous étions descendu… longtemps… longtemps 😱😱😱
Ça qui signifie qu’aujourd’hui, je vais monter… longtemps… longtemps 😭😭😭
Et ça n’y a pas loupé !!
Ça monte.
 
     J’arrive au gîte de Champlong du Bouges. Je fais une pause.
Je n’ai qu’une barre énergétique dans le ventre depuis ce matin. J’ai faim. Il est temps de s’alléger du müesli.
Je profite d’un léger rayon de soleil pour tout sortir. Tente, serviette, et tout le reste puis j’accroche ça à un arbre..
Je marque mal, mais si au moins ce soir je pouvais dormir au sec, ça me plairait bien !!
La serviette, je m’en suis servi ce matin pour essuyer la tente pour éviter de tout ranger trop mouillé… Peine perdue..
Par contre, j’ai laissé la serviette accrochée à mon sac dans l’idée qu’elle sèche dans la matinée !!!
Dans la brume, au lieu de sécher, elle a juste absorber toute l’humidité des arbres 😱😱😱
Elle goutte seule 😭😭
 
     Finalement, 1h de pause passe, il faut repartir !!
Et la… Et la… J’ai fait comme Jésus !!!
J’ai porté ma croix, toute la fin de journée !!
 
     Bien évidemment, je repars comme je suis arrivé. Par une montée. Des montées qu’on ne sait pas à quoi elles servent, puisque derrière faut tout redescendre. Dit comme ça, ça parait bête mais je vous avoue que sur le moment, on en prend un coup au moral.
 
     A force de monter, j’arrive au signal de Ventalon à 1300m.
Heureusement qu’il y a des tables d’orientation pour m’indiquer ce que je suis sensé voir.
 
J’ai rien vu !!
Même à 10m, il y a un relais, je ne le vois pas 😭😭😭
 
Ça aussi ça me rappelle 2016, l’ascension du Finiels !!
Heureusement qu’il y avait les cairns, sinon avec Ju on serait toujours à tourner en rond pour chercher notre chemin !!!
Et j’avais eu à l’époque la même vue qu’aujourd’hui…
De la brume…😭😭
 
 
 
     Derrière ça, une descente pourrie dans de la lauze.
Paie tes glissades !!
Mes chaussures sont niquels, mais niveau gripp elles valent que dalle…
Une branche, une pierre, de la terre et hop, tu finie au sol comme une…. bouse – restons dans le pays 😁😁
 
     J’ai beau regarder ma carte je n’avance pas. Et j’avoue que plusieurs fois je me suis demandé ce que je faisais la.
Ma femme est en vacances, mon fils aussi, et moi je suis là comme un gland à me geler.
Ça tape au moral !!
 
     Fin d’aprem, je me dis qu’il est temps de trouver un coin pour dormir !!
Mais va trouver un coin avec tous ces marronniers 😱😱😱
C’est un coup à tout trouer, tente matelas et… Souvenirs d’enfance, je n’ai pas envie de me retrouver avec des aiguilles dans les fesses, à devoir me les retirer à la pince à épiler !!!
J’ai déjà donné, merci 😁😁
 
J’avance mais je ne trouve rien.
 
     Avec cette météo pourrie, on dirait que le ciel va me tomber sur la tête.
Il va bientôt faire nuit.
La journée de merde continue…
Où vais-je dormir 😱😱😱
 
     Je passe devant des maisons. Je ne suis pas loin de La Combe. Je me dis – bien que j’ai horreur de faire ça, mais la, ça me paraît urgent – que je vais devoir taper aux portes et demander l’hospitalité.
J’ai du faire 5 maisons, mais personne dans ce pays n’a un garage, un abri, rien, pour que je puisse me foutre dessous !!
Sérieux je ne demande pas de prendre une douche, juste me foutre à l’abri.
Et ben non. Personne…
Ca doit être à cause du look !! Ou de l’odeur peut-être…
 
     Du coup, fidèle à mes habitudes quand je ne trouve pas ce que je veux. J’avance. J’avance mais la nuit tombe vraiment.
Je suis dans la merde. C’est la première fois je crois que j’ai le sentiment que ça craint !!
 
     A force d’avancer, j’arrive à Lauze. Il y a bien un gite mais il est fermé. Je tente un coup de fil mais pas de réponse.
 
     Finalement, quelques mètres plus loin, je me jette sur une place de stationnement voiture, on verra demain si je gène !!!
Je monte la tente à la frontale. J’ai froid. Il va vite falloir que je me réchauffe si je ne veux pas tomber malade.
Je fais comme chaque soir l’asticot dans sa pauvre boite pour me changer et me faire un semblant de toilette.
 
     Je n’ai pas fait autant de kilomètres qu’hier mais je suis naze !! Et ce stress de ne pas savoir où j’allais dormir fini de m’achever.
 
     19h30. Je fais ma poudre, ça devrait me réchauffer un peu.
D’autant que la nuit risque d’être agitée.
Il est annoncée de la pluie 😭😭😭
Je vérifie que tout soit bien tendu – je parle de la tente hein 😁 – que tout soit bien bâché, je me tourne…et hop plus personne.
 
     Le chemin est ce qu’il est et je l’ai choisi, mais je dois avouer que c’est une journée qui ne me laissera pas un souvenir impérissable !!!
 
🤙🤙🤙🤙
 
Au compteur : +/-164kms – D+ 5601m – D- 5897m
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *