Mont Lozère – Florac – Pont de Montvert

Mont Lozère – Florac – Pont de Montvert

Voir les photos

Cette randonnée réalisée en itinérance avec un ami était le point de départ de ce que nous aurions aimé être le Tour du Mont Lozère. Mais un contre temps nous contraint de revoir notre parcours…

Une fois les affaires prêtes (nourriture pour 7 jours et pastilles pour l’eau), la voiture chargée, nous voilà parti direction La Canourgue, (avec passage obligé par l’aire du Larzac), où mes amis nous attendaient pour nous permettre de faire un dernier point.
Départ donnée, nous quittons la Canourgue direction Florac où notre parcours allait commencer.

Le parcours du Tour du Mont Lozère étant de passage par Florac, nous trouvons facilement le balisage à suivre, le GR68.

Ayant repéré que le sentier allait nous faire prendre un fort dénivelé positif dès le début, nous décidons de partir malgré que nous soyons en milieu d’après midi. De toute façon, nous allions dormir sous la tente toute la durée du parcours, nous n’étions pas à une nuit de plus ou de moins…
Après avoir marché près d’1h30 avec comme prévu un bon D+, nous décidons de planter la tente.

Premier jour :
Le premier jour nous permis de nous rapprocher du premier village prévu, Pont de Montvert. Mais après avoir marché une bonne journée, nous décidons de planter la tente quelques kilomètres avant le village, ce qui nous permis d’être suffisamment discret et d’avoir un magnifique paysage pour passer la nuit.

Second jour :
Après avoir marché une petite heure, nous voila sur les hauteurs de Pont de Montvert, avec vue sur le village. Nous prenons un peu de temps pour réaliser une visite puis, passage obligé, nous suivons la route qui devait nous amener jusqu’à Villefort.
Un accès au Tarn nous permis de faire un brin de toilette, mais nous désorienta !! Ravi d’avoir pu se laver, nous reprenons un sentier, baliser Blanc et Rouge, mais sans nous rendre compte que nous quittions le GR68.
Certains de nous, nous marchons une bonne parti de la journée, quand, arrivés sur les hauteurs, nous nous rendons compte que nous sommes en fait revenu sur Pont de Montvert.
Situation de crise, que faisons nous? Nous rebroussons chemin? Nous redescendons sur Pont de Montvert quitte à avoir perdu la journée? Dilemme, d’autant que l’heure ne nous laissait plus beaucoup de latitude.
Finalement, vu que sur notre programme initial nous devions aller jusqu’à Villefort, puis revenir sur Le Blémard pour réaliser l’ascension du Finiels, nous décidons d’entamer directement l’ascension de ce dernier en tirant un trait sur une bonne parti de notre séjour. Nous savions qu’il nous serait impossible de reprendre l’itinéraire initialement prévu.
L’ascension se fit en silence. Personnellement déçu de mon erreur de parcours, par excès de confiance, n’ayant pas pris 2 secondes pour vérifier et me rendre compte que nous n’étions plus sur le bon GR.
Arrivés au col de Finiels, nous nous enfonçons un peu sur la route forestière où nous plantons la tente.

Troisième jour :
Réveil dans la brume. Pas beaucoup de visibilité. L’ascension du Mont Lozère prévoit d’être délicate.
Retour au col de Finiels, point de départ de la journée.
Comme nous le pensions quelques minutes plus tôt, ça se fera sans aucune visibilité sur le paysage environnant et avec juste quelques mètres pour ne pas nous perdre de vue.
Finalement, après étude de la carte régulièrement (la journée d’hier comme expérience) et en faisant bien attention de suivre les quernes nous finissons par arriver au sommet.
La encore, à cause de la brume, nous avons de sérieux doutes sur la direction à prendre !! Après étude de la carte une nouvelle fois et quelques centaines de mètres de repérage, nous nous lançons sur un sentier qui finalement nous permettra de descendre le Finiels comme nous l’avions prévu.
Une fois sorti de cette brume qui nous avait enveloppé ces dernières heures, nous retrouvons le ciel bleu.
Direction l’étang de Barrandon, où nous avions prévu de passer la nuit…
En passant, nous faisons un pose aux rochers des Laubies, magnifique amas de roche, puis à la Croix de Maître Vidal.

Quatrième jour :
Quatrième et dernier jour qui nous ramena jusqu’à Florac.
Mais avant cela, nous profitons d’un temps superbe et d’un paysage merveilleux !! Vue sur la vallée avec la brume matinale en dessous de nos pieds, nous avons également suivi le sentier des menhirs avec au loin la vue sur les Bondons.

La descente, qui n’a pas toujours été en descente d’ailleurs, se fit en traversant un magnifique village : Les Combettes.
Arrivé à Florac, sur les rotules.
Finalement, avec le recul, nous nous disons que notre erreur de parcours aura été une bonne chose. 3 jours de plus auraient été très difficile.

Durée : 4 jours
Distance : +/- 20kms/jour
Dénivelé : inconnu
Poids du sac : +/- 23kgs

La prochaine fois sera la bonne !!! 😉

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *